Torture et Collaboration dans le 16e

À partir de 15

Ce parcours dans le 16e arrondissement vise à explorer les lieux et l’histoire liés à l’Occupation allemande à travers les redoutables services de sécurité et de police ainsi que de leurs auxiliaires français. Le tour dévoilera également le rôle de plusieurs personnages, Français ou Allemands, notoirement connus pour leurs activités pendant ces événements.

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Description

Torture et Collaboration dans le 16e

Informations pratiques

  • Rendez-vous: Métro Victor Hugo (ligne 2)
  • Devant la boulangerie la petite Marquise 3, place V. Hugo
  • Durée : 2h
  • Tour à pied
  • 50€/pers. ou 20€/pers en groupe constitué
  • 250€ pour le groupe en tour privé
  • 15€/pers. en tarif réduit un samedi par mois à 14h (11h en été)
  • Visioconférence maintenant disponible
TOUTES LES DATES

 

La visite permettra de mettre en lumière plusieurs bâtiments occupés par différents services de l’armée allemande, notamment ceux consacrés à la police, la sécurité ainsi que la Gestapo française et allemande.

Beaucoup d’immeubles sont situés de part et d’autre de l’avenue Foch. Il s’agit d’hôtels particuliers, d’immeubles de standings, de résidences ou même d’ambassades.L’un des plus beaux palaces hôtels de Paris aujourd’hui fut, pendant les quatre années d’Occupation, le quartier général des troupes allemandes pour l’ensemble de la France occupée. Il sera repris de manière rocambolesque le 25 août 1944 lors de la Libération de Paris.

Le tour passera également devant le siège d’une des officines de la “Gestapo française”, la plus connue des ces bandes armées, qui se sont mises au service de l’Occupant pour des missions de pillages, extorsion ou répressions des plus cruelles. Certaines figures présentées, originaires de la pègre, de la police ou du monde du sport, sont toujours controversées aujourd’hui.

Si plusieurs bâtiments ont disparu, les lieux d’origine comme les personnages qui y sont liés seront dévoilés grâce à des photos d’époque. Beaucoup d’autres hôtels particuliers ou immeubles résidentiels sont encore là pour décrire les différents services liés à la sécurité, la propagande, la Gestapo ainsi que les différentes catégories administratives et policières qui s’y trouvaient pendant les quatre années d’Occupation. Cette redoutable organisation visait à mettre la France en coupe réglée, de manière politique comme économique.

 

Visioconférence maintenant disponible sur l’ensemble des lieux occupés à Paris. Programme dans le calendrier.
Cliquer ici pour les détails et réservations

 

Vous aimerez peut-être aussi…