Notre Dame et l’île de la Cité

Notre Dame et l’île de la Cité

40

La visite a pour but d’explorer l’Ile de la Cité et découvrir certains des plus beaux monuments gothiques construits à Paris. Après un rappel de ce que le plan d’urbanisme de Paris était au Moyen Age, nous nous concentrerons sur l’ancien palais des Rois, qui abrite désormais le Palais de Justice et où se trouve la chambre du roi, salle où la reine a été jugée pendant la Révolution française ! Le tour fera ensuite découvrir la Sainte Chapelle, la Conciergerie (prison pendant la Révolution française), la cathédrale Notre-Dame (de l’extérieur) et se terminera dans le Quartier Latin avec une dernier église intéressante.
Remarque; cette excursion ne comprend pas les entrées aux monuments.

Description

Notre Dame et l’île de la Cité

Informations Pratiques:

  • Rendez-vous: Devant la fontaine Saint Michel
    Métro Saint Michel (ligne 4)
  • Durée : 3h
  • à pied

 

Le séminaire consacré à Notre-Dame et au Quartier Latin vise à comprendre l’évolution de l’architecture gothique, à la fois civile et religieuse. Nous parlerons également des implications politiques et historiques soulevées par la concentration des pouvoirs judiciaire, législatif, exécutif et religieux sur cette île relativement petite.

Au début du 12ème siècle, l’art roman laisse la place au gothique primitif et c’est dans le Nord de la France que tout a commencé.
Il reste bien peu après de nombreuses révolutions, guerres et les transformations massives d’Haussmann au 19ème siècle, où, sur les 19 églises de l’île, seules deux demeurent aujourd’hui !

Nous allons d’abord visiter le Palais de la Cité, qui abrite désormais la police criminelle et le Palais de Justice, mais qui fut le premier palais des rois de France, quand ils se sont installés à Paris au 9ème siècle.
La plupart des éléments demeurant aujourd’hui datent du 13ème et 14ème siècle, lorsque les rois ont agrandi le Palais. tels les tours, les murs et la deuxième plus grande salle voûtée gothique dans le monde.
Après plusieurs soulèvements, le roi s’installe dans un endroit plus sûr, le Louvre, laissant le Palais à un concierge(d’où le nom de Conciergerie). les salles ont rapidement été transformées en prison alors que la partie supérieure a servi de palais de justice principal de Paris, jusqu’à aujourd’hui encore. Nous allons entrer dans le palais par une porte dérobée pour éviter les queues de touristes et se diriger vers l’ancienne chambre du Roi, transformée pendant la Révolution en tribunal pour de nombreuses victimes, y compris la reine Marie-Antoinette.

Le roi Saint Louis, en 1242, a commencé la construction de la Saint Chapelle, joyau de l’art gothique, pour abriter la relique la plus sacrée dans le monde chrétien: la couronne d’épines du Christ.

La partie inférieure du palais (la Conciergerie) réservée aux soldats et aux serviteurs de la maison du roi , était après le 14ème siècle utilisée comme une immense prison, culminant pendant la Révolution française. Cela a duré jusqu’en 1914, quand une partie du bâtiment a été transformée en musée. Certaines cellules sont reconstituées, y compris celle de la Reine Marie-Antoinette, qui y séjourna pendant deux mois.

En sortant de la Conciergerie, au milieu d’immeubles haussmanniens du 19ème siècle, nous nous dirigerons vers le monument le plus visité au monde: la cathédrale Notre-Dame.
Commencée en 1163, et complétée vers 1250, elle était encore en travaux jusqu’en 1331. Les magnifiques rosaces ont même été ajoutées au 14ème siècle. L’église la plus prestigieuse et importante en France a été privée de la plupart de ses bijoux et œuvres d’art pendant la Révolution française, et même utilisée comme entrepôt pour quelques années. Sous échafaudages à l’occasion du couronnement de Napoléon en 1804, elle était dans un tel mauvais état que la rénovation était indispensable. Ce qui a été fait au 19ème siècle par le plus important de l’architecte médiévale:. Eugène Viollet le Duc.

Après Notre-Dame, nous nous dirigerons vers le plus vieil arbre de Paris situé dans un jardin à proximité, avant de voir la dernière Église au programme, témoin de changements dans l’art gothique , du primitif au flamboyant.