Les Invalides – Musée de l’Armée

Les Invalides – Musée de l’Armée

Le musée est surtout connu pour les salles consacrées à la Première et la Deuxième Guerre Mondiale. La promenade propose de comprendre la situation européenne depuis la défaite française de 1870 jusqu’à la fin de la Seconde guerre mondiale et ses conséquences.
Le tour fera également un aperçu architectural et historique du bâtiment, avec les nombreuses anecdotes insolites qui s’y attachent, et se concentrera, après un passage dans les salles des armures, sur les périodes des deux guerres mondiales.
La visite se continuera ensuite par la visite du tombeau de Napoléon, situé dans l’église du Dôme, où le vaste espace voué à l’Empereur est entouré des tombeaux de maréchaux célèbres de l’époque de Louis XIV jusqu’au 20ème siècle.

Catégorie :

Description

Informations pratiques

  • Rendez-vous : Métro Invalides (lignes 8 et 13)
  • Durée : 3h
  • Tour à pied

 

Les Invalides – Musée de l’armée, l’un des bâtiments les plus prestigieux de Paris, a été construit de 1671 à 1676 et achevé par Hardouin-Mansart, l’un des plus fameux architectes de Versailles.
En 1670, aucune fondation n’existait pour abriter les soldats invalides sans ressources ayant combattu pour la France. Louis XIV, sensible au sort des militaires qui l’ont servi lors de ses nombreuses campagnes, décide alors de construire l’hôtel royal des Invalides.
Aujourd’hui affecté au ministère de la Défense mais occupé également par de nombreux organismes dépendant d’autres ministères, l’hôtel national des Invalides conserve toujours sa fonction première d’hôpital-hospice pour les grands invalides ou combattants blessés de guerre. Outre le musée de l’Armée, il abrite le musée des Plans-Reliefs et le musée de l’Ordre de la Libération ainsi que les deux églises : l’Eglise du Dôme avec le tombeau de Napoléon I, et l’Eglise Saint-Louis des Invalides.

Sa grande cour intérieure abrite des sculptures et décorations de fenêtres extraordinaires et mystérieuses, ainsi qu’une des plus grandes collections mondiales de canons à travers les âges. L’immense statue de Napoléon, qui était à l’origine sur la colonne da la place Vendôme, observe depuis 1911 les nombreux hauts faits historiques qui ont eu lieu dans la cour d’honneur. Aujourd’hui encore, les enterrements des hauts gradés et les hommages aux soldats français tués pendant les conflits à travers le monde se passent ici.

Le musée de l’armée abrite des objets et documents de l’histoire militaire depuis la fin du Moyen-âge. On peut noter les salles des armures, certaines ayant appartenus à plusieurs rois de France, et l’incroyable collection d’armes à feu du 16ème au 18ème siècle.
Les collections développent ensuite l’histoire militaire de la France du 17ème siècle à l’époque de Louis XIV jusqu’à la fin du 19ème siècle. On notera également la présence de nombreux objets liés à l’histoire militaire de nombreux pays étrangers.